dimanche 29 juillet 2012

De la gousse de vanille à la crème brûlée

Nouveauté de cette rentrée 2012, voici mon blog sur la gastronomie et mes activités de traiteur et de chef à domicile. Vous trouverez des articles axés sur différents thèmes, tels que :
  • les menus que je propose pour chaque saison,
  • des recettes qui me tiennent à cœur,
  • mes voyages dans différents pays à la decouverte de nouveaux goûts et de nouveaux produits, notamment les épices,
  • des produits, ingrédients ou ustensiles qui me sont particulièrement utiles.

Et pour mon premier article, je partage avec vous ma recette de crème brûlée à la vanille, un ingrédient qui évoque des pays lontains et exotiques.
Malgré ses origines mexicaines, les deux provenances les plus connues sont peut-être la Réunion et Tahiti. Pour ma part, les gousses que j'utilise actuellement proviennent du Costa Rica, la destination de mon dernier voyage ou de Zanzibar, une île qui fleure bon les épices (je vous en parlerai plus longuement dans un autre article).



Fleur de vanille

La vanille est le fruit d'une variété d'orchidées, Vanilla Planifolia pour la vanille Bourbon ou Vanilla Tahitensis pour la vanille de Tahiti.
Les gousses se forment suite à la fécondation manuelle, fleur par fleur, sur les lianes.Après la récolte, elles font l'objet de soins longs et attentifs (lavage, fermentation, séchage, tri suivant la qualité et la longueur de la gousse) avant d'arriver chez nous, d'où le coût élevé de cette épice. En plus, il faut récolter cinq kilos de gousse pour produire un kilo de gousses prêtes à l'emploi. Pour choisir une bonne gousse de vanille, il faut qu'elle soit dodue, luisante et bien noire.


Gousse avant la récolte

Et maintenant une recette facile de crème brûlée à la vanille.

Ingrédients :
  175 g crème liquide
  50 g lait
  3 jaunes d'œuf
  50 g sucre
  1 gousse de vanille
  du sucre cassonade

Chauffer le lait et la crème dans une casserole. Fendre la gousse en deux sur toute sa longueur, puis gratter l'intérieur pour en extraire toutes les petites graines. Mettre les graines et la gousse dans le mélange lait+crème et laisser infuser au moins 30 minutes, puis retirer la gousse (vous pouvez la rincer, la sécher et puis la mettre dans un bocal avec du sucre pour faire votre propre sucre vanillé).
Mélanger au fouet les jaunes et le sucre, puis réchauffer le lait+crème avant de le verser sur les jaunes. Laisser reposer environ 30 minutes puis écumer pour retirer la mousse. Verser dans des ramequins, puis cuire dans un four préchauffé à 100°C maximum jusqu'à ce que la crème soit prise, mais encore tremblotante (environ 35 minutes pour des mini-ramequins, une heure pour des grands). Laisser refroidir puis saupoudrer d'une fine couche de cassonade et les brûler au chalumeau juste avant de les servir. Pour un caramel encore plus craquant, saupoudrer de nouveau avec un peu de cassonade et brûler une deuxième fois. 

Prête à déguster !
À vous de jouer et bonne dégustation. Vous pouvez également faire varier les plaisirs en remplaçant la vanille par d'autres parfums : thé vert, réglisse, cardamome, coquelicot...

Pour finir ce premier article, je voudrais remercier mon "cher et tendre" pour toutes les photos sur ce blog. D'ailleurs, si elles vous plaisent, n'hésitez pas à aller voir son blog photo où il présente ses portfolios "Les murs s'expriment" et "Les mots plein la vue".

À bientot pour d'autres sujets.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire